CONSTATS EFFECTUES AU VERGER EXPÉRIMENTAL

Les observations portent sur deux points :
– influence du porte-greffe
– densité de plantation

1/ INFLUENCE DU PORTE-GREFFE POUR LES AGRUMES

L’étude concerne des arbres plantés à Vallauris, en 1988, en sol plutôt calcaire Densité de plantation 800 arbres/ha. Les constats ont été effectués les 19 et 20 février 2005.

Arbres et porte-greffes concernés :

Des clémentiniers : variétés diverses dont Corsica, Caffin, Oroval, Nules, soit 54 arbres greffés pour moitié sur citrange carrizo, pour l’autre moitié sur poncirus trifoliata

Des orangers : variétés Moro, Newhall, Navelate, Washington, Tarocco, Valencia Late, Salustiana, Navelina , soit 52 arbres greffés moitié sur citrange carrizo, moitié sur poncirus trifoliata

Des pomelos : variétés Star Ruby et Marsh, soit 15 arbres greffés sur citrange carrizo, poncirus trifoliata ou citrumelo.

Des tangelos : variétés Minneola, Nova, Orlando soit 18 arbres greffés pour moitié sur citrange carrizo, pour l’autre moitié sur poncirus trifoliata

Des citronniers : variétés Villafranca, Lisbonne, Meyer, Eureka, soit 24 arbres greffés pour moitié sur citrange carrizo, pour l’autre moitié sur volkameriana

Des limettiers, variété Tahiti, soit 6 arbres greffés pour moitié sur citrange carrizo, pour l’autre moitié sur volkameriana

Des mandariniers, variétés commune, Malvasio, Kara, Clausellina soit 24 arbres greffés pour moitié sur citrange carrizo, pour l’autre moitié sur poncirus trifoliata

Des kumquats, variétés Nagami, Marumi, Fukushu soit 18 arbres greffés pour moitié sur citrange carrizo, pour l’autre moitié sur poncirus trifoliata

Des tangors Murcott soit 3 arbres greffés sur poncirus trifoliata

Résultats :

Constats effectués les 19 et 20 février 2005

 

Limettier Tahiti
Volkameriana 2, 3, 4 – les 2 et 3, atteints par une maladie, ont été supprimés.
Citrange Carrizo[1] 5, 6, 7
Maladie des 2 et 3 : rameaux secs ayant tendance à s’étendre ; ne semble pas être le mal secco, a priori capable de détruire un arbre en 2 semaines.
le 4 est beaucoup plus petit que les 5, 6 et 7.
Le Citrange apparaît mieux adapté.

Citronnier Villafranca
Volkameriana 24, 25, 26                        bord de planche (bdp)
Citrange Carrizo 15, 16, 17
les 24 et 15 sont beaux, les 16 et 17 corrects, le 26 un peu plus petit, le 25 malade, sans feuilles.
Avantage au cc

Citronnier Lisbonne
cc 12, 13, 14 – 12 petit, 13 et 14 un peu plus grands
vol 21, 22, 23 – 21 assez petit, 22 disparu, 23 moyen                        bdp
léger avantage cc, mais quel que soit le porte-greffe, résultat moyen

Citronnier Meyer
cc 9, 10, 11 pas très grands
vol 18, 19, 20 un tout petit peu plus grands, plus réguliers                        bdp
léger avantage vol

Citronnier Eureka
cc 27, 28, 29 – peu de feuilles, taille moyenne
vol 41, 42, 43 – peu de feuilles, 41 gêné par l’olivier ; 42 et 43 taille moyenne                        bdp
arbres non taillés en 2004 ; très léger avantage vol

Tangelo Minneola
cc 30, 31, 32 – 30 disparu, 31 et 32 beaux
pp 44, 45, 46 beaux                        bdp
sauf disparition du 30 pour raison inconnue, résultats très voisins, mais très léger avantage à cc

Tangelo Nova
cc 33, 34, 35 – arbres petits
pp 47, 48, 49 – disparus                        bdp
avantage cc

Tangelo Orlando
cc 36, 37, 38 – petits
pp 50, 51, 52 – 50 et 51 petits, 52 disparu                        bdp
très très léger avantage cc, en l’absence d’informations sur la cause de la disparition du 52

Pomelo Star Ruby
cc 54, 55, 56 beaux
pp 68, 69, 70 – 68 et 69 moyens, 70 petit
citrumelo 108, 109, 110 beaux                        bdp
avantage cc et citrumelo, équivalents, sur pp

Pomelo Marsh
pp 57, 58, 59 – beaux
cc 71, 72, 73 – 71 petit, 72 et 73 beaux
avantage non significatif à pp

Oranger Moro
cc 82, 83 – beaux, jeunes                        bdp
pp 84, 85, 86 – 84 petit, 85 et 86 à peine démarrés                        bdp
pp 219, 220, 221 – 219 moyen, 220 disparu, 221 petit
cc 222, 223, 224 – beaux
très net avantage cc, pp ne convient pas
NB : ombre de migranier sur 85 et 86

Mandarinier commun
cc 87, 88, 89 – beaux                        bdp
pp 90, 91, 92 – 90 et 92 plutôt beaux, 91 petit                        bdp
avantage cc

Mandarinier Malvasio
cc 63, 64, 65 – 63 et 64 moyens, 65 petit
pp 77, 78, 79 – 77 et 78 disparus, 79 moyen, beaucoup de fruits, peu de branches et feuilles
avantage cc

Kumquat Fukushu
cc 93, 94, 95 – 93 et 95 beaux, 94 moyen
pp 105, 106, 107 – petits                        bdp
net avantage cc

Kumquat Marumi
pp 96, 97, 98 – 96 petit, malade, 97 minuscule, 98 petit
ne se plait pas

Kumquat Nagami
cc 99, 100, 101 – 99 petit, 100 minuscule, 101 disparu (regreffé)
pp 111, 112, 113 – 111 et 112 beaux, 113 petit mais plutôt beau                        bdp
avantage pp

Tangor Murcott
cc 102, 103 – beaux
cc 114 – beau                        bdp

Clémentinier Caffin
cc 116, 117, 118 – taille moyenne
pp 119, 120, 121 – un peu plus petits, 119 malade (jaune)
avantage cc

Clémentinier Corsica 1
pp 128, 129, 130 – beaux
cc 131, 132, 133 – 131 et 133 plutôt plus beaux que 128 à 130, 132 un peu plus petit
pas d’avantage déterminant

Clémentinier Corsica 2
pp 140, 141, 142 – 140 un peu moins beau, 141 et 142 moyens                        bdp
cc 143, 144, 145 – moyens                        bdp
pas d’avantage déterminant
(plutôt plus petits que Corsica 1)

Clémentinier S63
pp 122, 123, 124 – 122 et 123 beaux, 124 plus petit
cc 125, 126, 127 – 125 et 126 plus petits, 127 beau
très léger avantage à pp, non déterminant

Clémentinier S92
cc 134, 135, 136 – 134 beau, 135 et 136 assez beaux
pp 137, 138, 139 – 137 et 139 assez beaux, 138 un peu plus petit
léger avantage à cc

Clémentinier S85
pp 146, 147, 148 – 146 plus petit, 147 et 148 moyens                        bdp
cc 149, 150, 151 – 149 moyen, 150 et 151 assez beaux                        bdp
très léger avantage à cc

Clémentinier S88
pp 152, 153, 154 – assez beaux
cc 155, 156, 157 – beaux
net avantage cc

Clémentinier Oroval
pp 164, 165, 166 – moyens, 165 peu fourni                        bdp
cc 167, 168, 169 – 167 moyen, 168 et 169 beaux                        bdp
net avantage cc

Clémentinier Nules
pp 158, 159, 160 – beaux
cc 170, 171, 172 beaux                        bdp
équivalents

Oranger Newhall
cc 175, 176, 177 – 175 petit, 176 et 177 moyens
pp 187, 188, 189 – beaux
net avantage pp

Oranger Navelate
cc 178, 179, 180 – 178 et 180 beaux, 179 moyen
pp 190, 191, 192 – 190 assez beau, 191 moyen, 192 petit
léger avantage cc

Oranger Washington
cc 181, 182, 183 – 181 et 182 moyens, 183 un peu plus petit
pp 193, 194, 195 – 193 et 194 beaux, 195 moyen +
avantage pp

Oranger Tarocco
pp 204, 205, 206 – beaux
cc 215, 216, 217 – beaux
équivalents

Oranger Valencia Late
cc 225, 226, 227 – plutôt beaux
pp 234, 235, 236 – plutôt beaux                        bdp
équivalents

Oranger Salustiana
cc 201, 202, 203 beaux
pp 212, 213, 214 – un peu plus petits
léger avantage cc

Oranger Navelina
pp 198, 199, 200 – 198 et 199 moyens, 200 un peu plus petit
cc 209, 210, 211 – 209 et 211 moyens, 210 beau
avantage cc

Conclusions :

Limettier : le citrange convient mieux au Tahiti que le volkameriana

Citronniers : le citrange convient mieux au Villafranca, et au Lisbonne (différence faible) ; le volkameriana arrive légèrement en tête pour les Euréka et les Meyer.

Tangelos : le poncirus ne convient pas au Nova ; citrange et poncirus semblent quasi équivalents pour Minneola et Orlando (tout petit avantage cependant au citrange dans les deux cas)

Pomelos : Star Ruby préfère citrange et citrumelo à poncirus, Marsh semble donner une très légère préférence au poncirus sur le citrange.

Mandariniers : pour le mandarinier commun et le Malvasio, le citrange semble mieux convenir que le poncirus.

Kumquat : le Fukushu préfère le citrange au poncirus, le Marumi (sur poncirus uniquement) n’a pas un porte-greffe adapté, le Nagami préfère le poncirus.

Clémentiniers (poncirus/citrange) : Caffin, S88 et Oroval préfèrent le citrange, les résultats sont quasi équivalents pour Corsica 1 et 2, pour S63 (plutôt pp), pour S92 et S85 (plutôt cc), Nules.

Oranger (poncirus/citrange) : Newhall et Washington Navel préfèrent le poncirus, Navelina préfère le citrange qui de plus arrive légèrement en tête avec Navelate et Salustiana ; résultats équivalents pour Tarocco et Valencia Late. Moro est incompatible avec le poncirus.

Même si on semble pouvoir dire que le citrange l’emporte sur le poncirus pour les mandariniers, il semble qu’il faille raisonner en termes de variétés plutôt qu’en termes de catégories de fruits ; pour chaque variété, l’un ou l’autre des porte-greffes peut s’avérer préférable.

Il ne semble pas y avoir d’effet “ bord de planche ” ; le fait d’être placé au bord de la planche ne semble pas être un avantage ni un handicap.

 

2/ DENSITE DE PLANTATION

La densité retenue lors de la plantation, en 1988, de 820 arbres/ha, apparaît nettement trop importante.

Les orangers sont les uns sur les autres, au point que mêmes les “ mauvaises herbes ” ne peuvent pousser sous le feuillage, par manque de lumière. Les autres arbres, plus petits dans l’ensemble, s’en sortent mieux. Afin de faciliter la circulation, il serait souhaitable cependant d’écarter un peu plus les lignes.

En conclusion, valeurs semblant à retenir :

Pour les orangers et tangelos Minneola : plutôt 5 m d’écartement sur les lignes, et au moins 5 m entre lignes.

Pour les autres arbres : 4 m à 4,50m entre arbres, au moins 4,50 m entre lignes


[1] Citrus sinensis (L.) Burm. x Poncirus trifoliata (L.) Raf.